TÖMTOM_THEBAND

  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube - Black Circle
  • Deezer - Black Circle
  • Spotify - Black Circle

New single "Disparu" is out now !

Nouveau single "Disparu" est sorti !

T Ö M T O M est un groupe de folk urbaine français indépendant composé de Marine Thömmerel et Manuel Larrouy. Originaire de Biarritz le groupe marque ses débuts à New-York pour une série de concert en 2018. Leur premier single " Côté allongé" est paru le 7 juin 2019 puis "Disparu" en novembre 2019 suite à leur première tournée française le long de la côte atlantique. 

T Ö M T O M is a group of independent French urban folk composed of Marine Thömmerel and Manuel Larrouy. Originally from the French California, the group debuted in New York for a concert series in 2018. Their first single "Côté allongé" was released on June 7, 2019. 

«  A ce qu’il paraît, je suis insaisissable, insaisissable/ Comme tes clés dans le sable  » confessent-ils sur «  Cherokee  », ode délicieusement nonchalante et gentiment provocatrice à l’anticonformisme, à l’ambivalence amoureuse, à la paresse de se définir d’un bloc. Mais qui parle  ? Elle ou lui  ? On ne sait pas et on s’en fout. C’est toute la modernité de TömTom, le nouveau duo pop-folk pas comme les autres composé de Marine Thömmerel et de Manu Larrouy, que de jouer leur masculin-féminin aux billes, de mêler leurs voix caressantes et leurs sensibilités jusqu’à n’en faire qu’une. Tous deux auteurs-compositeurs, ces néo romantiques ont chacun déposé les armes de la séduction ou de l’égo pour créer TömTom, entité poreuse, fascinant jeu de miroir, qui leur permet de tomber le masque et d’exprimer leur soyeuse vérité. 

 

    Elle, Marine, chantait dans le groupe pop Bengale. Lui, Manu, s’est fait un nom en tant que producteur (Frero Delavega, Melissa Bon), après avoir sorti deux albums solo. Leur rencontre professionnelle, à un moment flottant de leur vie – «  je vivais ma première grosse déception sentimentale, raconte Marine, il sortait d’une rupture  »- rebat les cartes de leur carrière. Ils se démasquent mutuellement, elle la séductrice en fugue, lui, le don juan fragile, et accordent leurs voix et leurs textes en mode mineur. En TömTom, ils se découvrent un totem, une tribu, une dream team. Un cocon musical, qu’ils habillent de pop moelleuse, de bossa nova cristalline, de folk intemporelle, et qu’ils décorent de leurs doutes et de leurs obsessions d’enfants du siècle  sur l’amour, la famille, la transmission, l’avenir de la planète. 

 

     Deux séjours dans la maison de Manu, au milieu d’un cirque naturel de montagnes pyrénéennes, les aident à mettre à jour une quinzaine de titres. Loin de la pollution et du stress urbain, le projet naît d’une envie de beau, de bon, de nature, d’artisanal et d’analogique aussi. Troublantes harmonies vocales et guitares boisées, percussions tribales sur certains morceaux, histoire de respecter le tom de TömTom. Un voyage à New York, où ils tournent le clip de «  Côté allongé  », leur premier single - ballade up tempo à la sensualité faussement naïve qui tacle cette «  époque toujours à bloc/ où les premiers sont les…premiers  » - les convainc qu’ils sont dans le vrai. 

 

    Autonomes et indépendants, volontairement sans label, monsieur et madame TömTom feront tout par eux-mêmes  : singles, clips, réseaux sociaux, jusqu’à cette tournée des plages de la côte Ouest (leur Californie à eux), qu’ils boucleront en juillet. Point de départ  : Caen, la ville natale de Marine. Point d’arrivée  : Hossegor, où vit une partie de la famille de Manu. Pour voyager, ils ont adopté le vieux combi Volkswagen des parents de Marine, qui emmenaient rituellement leurs enfants tous les étés faire du camping sauvage en Corse, en Espagne ou en Italie. Car TömTom, c’est aussi ça  : un projet à échelle humaine qui englobe passé et présent, se nourrit de souvenirs précieux et d’instants volés à l’implacable marche du monde. En tout cas, si vous les croisez, sachez que vous êtes bienvenus au club. 

Subscribe For Updates